Doit-on avoir recours à la chirurgie esthétique pour être belle ?

MT : Rhinoplastie : une branche de la médecine esthétique très prisée.

MD : La rhinoplastie fait partie des opérations de chirurgie esthétique les plus pratiquées car le nez influence grandement la morphologie du visage d’une patiente.

Tous les jours, les médias nous rappellent l’idéal de beauté masculine et féminine. Les photos retouchées des stars nous amènent à penser que notre corps ou notre visage ne sont pas assez bien par rapport à cet idéal que la société a inventé de toutes pièces. Or, on sait très bien que Photoshop peut faire des merveilles pour justement faire croire que le visage et le corps peuvent avoir des lignes aussi parfaites, sans taches et sans une once de graisse.

C’est la raison qui pousse de plus en plus de gens à recourir à la chirurgie plastique. Ils espèrent que l’avancée de la médecine pourra les aider à changer leur apparence afin d’être mieux dans leur corps. Certes, une opération de chirurgie a permis à de nombreuses personnes de rebooster leur confiance en soi, mais il faut qu’elle soit réussie.

Les réalités de la chirurgie esthétique

Le désir d’être belle et de plaire est presque une obsession chez certaines. D’ailleurs, la moindre remarque négative sur notre apparence peut être très blessante. Pour la modifier, la chirurgie esthétique propose de nombreuses possibilités, comme l’augmentation mammaire, la chirurgie du nez, la chirurgie de la lèvre supérieure… On peut également citer les opérations destinées à atténuer les effets du vieillissement comme la chirurgie des paupières (blépharoplastie) ou le lifting.

La chirurgie esthétique avance l’idée que supprimer toutes les imperfections est possible. Cela dit, les femmes particulièrement, sont plus intéressées par la chirurgie esthétique du visage. Elles s’attendent même à ce que le plasticien sorte sa baguette magique pour les faire ressembler à leur idole.

Cependant, ce n’est pas le rôle de la chirurgie esthétique, chose que beaucoup ne semblent pas comprendre. Si vous voulez un résultat final satisfaisant, vous devez être réaliste. Il ne faut pas non plus oublier la phase de cicatrisation et les suites opératoires désagréables. Enfin, si la clinique esthétique n’est pas fiable, les risques de complications ne sont pas écartés.

La rhinoplastie, une chirurgie très demandée

Le nez a la capacité de transformer l’apparence esthétique du visage. Ce n’est pas étonnant que la rhinoplastie fasse partie des opérations les plus courantes. En effet, ce type d’intervention chirurgicale permet de remodeler le nez, le corriger ou bien de restaurer son fonctionnement. Il se divise en trois, qui sont la rhinoplastie correctrice (par exemple, correction de la déviation de la cloison nasale), la rhinoplastie médicale et la rhinoplastie réparatrice ou reconstructrice.

Il est possible de la réaliser sans intervention, c’est-à-dire grâce à l’injection d’acide hyaluronique. Dans ce cas, elle peut être réalisée sous anesthésie locale et en chirurgie ambulatoire. En revanche, les résultats ne seront que temporaires. Pour en savoir plus sur la rhinoplastie Lyon, visitez le site http://www.rhinoplastie-lyon.info/.

Puis, il y a l’opération sous anesthésie générale, qui est plus sérieuse et qui permet d’aboutir à un résultat définitif. Pour un résultat optimal, l’intervention de chirurgie devra être sous la tutelle d’un bon chirurgien plasticien.

Suivez les conseils d’experts !

Certes, la chirurgie plastique et esthétique a été conçue pour aider les personnes à se sentir belles et confiantes. Toutefois, la décision de se faire opérer doit émaner de la patiente seule, et non de son entourage ou de la pression de la société. Ensuite, toute opération ne sera réussie que si vous avez entièrement confiance au chirurgien esthétique.

La première consultation est décisive, que vous vouliez avoir recours à la septoplastie ou bien faire une reconstruction mammaire. Le praticien vous en dira plus à propos de la chirurgie demandée pour vous aider à comprendre les risques et les procédés à suivre. Toute opération mérite mûre réflexion, d’où la période de 15 jours qui doit séparer la première consultation et l’intervention.

Partagez notre article

Partager sur facebook
Sur Facebook
Partager sur twitter
Sur Twitter
Partager sur linkedin
Sur Linkdin
Partager sur pinterest
Sur Pinterest

Laissez un commentaire

© 2018 All rights reserved​