Un PV à cause d’une beauté excessive validé par un policier

C’est une situation improbable qui est arrivée à une Uruguayenne le 25 mai dernier à 14h55, près de la frontière entre l’Uruguay et l’Argentine. Alors que cette dernière conduisait sa voiture en plein après-midi, un policier a dressé un PV à son encontre pour un motif relativement surprenant à savoir une « beauté excessive », selon le journal uruguayen El Telegrafo.

Un procès-verbal pour « beauté excessive »

Alors qu’une amende sert à verbaliser pour protéger l’ordre public, le policier se serait servi du PV pour faire ses avances à la femme. Le PV, qui a circulé sur Twitter notamment, mentionnait : « Imprudence dans la conduite (circulation sur la voie publique avec beauté excessive). Je t’aime ». Il n’a pas encore été révélé si les deux protagonistes se connaissent. Quoiqu’il en soit, cette tentative de rapprochement n’est pas passée inaperçue : elle circule désormais dans le monde entier sur tous les réseaux sociaux.

https://twitter.com/CNEWS/status/1138087343041253377

Le policier risque un licenciement

Bien que le policier soit toujours en fonction, sa hiérarchie l’a mis en garde contre le risque d’être suspendu, au moins temporairement, mais surtout d’être démis de ses fonctions. En effet, une enquête a été lancée à son encontre pour connaître les faits qui l’ont mené à de tels agissements. Les avis sont très partagés sur les réseaux sociaux : certains estiment qu’il s’agit clairement d’un abus de pouvoir, car ils ne se connaissaient pas, tandis que d’autres y voient une manière romantique de déclarer sa flamme, ou de complimenter la jeune femme.

Partagez notre article

Partager sur facebook
Sur Facebook
Partager sur twitter
Sur Twitter
Partager sur linkedin
Sur Linkdin
Partager sur pinterest
Sur Pinterest

Laissez un commentaire

© 2018 All rights reserved​