Les conseils pour mieux supporter les règles

Les règles sont un moment douloureux à traverser chaque mois et tant redouté par les jeunes filles et les femmes. Aucune surprise qu’elles soient classées en première position parmi les causes d’absentéisme à l’école et au travail. Comme il n’est pas possible d’éviter cette période, il vaut mieux s’en accommoder. Voici nos conseils pour mieux supporter les règles !

Restez sereine et surtout n’hésitez pas à demander conseil à vos proches et à votre gynécologue

Les adolescentes sont généralement anxieuses au moment de l’apparition de leurs premières règles. Pourtant, il n’y a aucune raison de paniquer. En moyenne, les règles surviennent à l’âge de 13 ans. Mais, il n’est pas rare que de petites filles de 10 ans en fassent l’expérience. Il n’est pas rare non plus que d’autres filles attendent leur 17e printemps pour vivre leurs premières règles. Dans un cas comme dans l’autre, il n’y a rien de bizarre. C’est en général deux ans après la survenance du premier bourgeon mammaire que les premières règles prennent place. Si vous jugez qu’elles prennent du temps à venir, n’hésitez pas à passer une échographie pelvienne. Elle vous permettra de savoir si votre utérus et vos ovaires fonctionnent bien comme il faut.

Devez-vous faire face à des règles particulièrement douloureuses ? Ou encore, êtes-vous aux prises à des cycles irréguliers ou à des règles très abondantes ? N’hésitez pas non plus à demander conseil auprès de votre mère, de votre sœur ou d’une de vos amies. Il vaudrait même mieux vous adresser au plus tôt à votre gynécologue. Ce spécialiste des organes génitaux féminins saura vous prescrire les bons examens si nécessaire. Dans le même temps, il pourra vous donner les conseils appropriés pour combattre les douleurs qui accompagnent les règles. Il sera aussi en mesure de vous renseigner si vous souhaitez faire l’amour pendant les règles.

Ce qu’il faut faire en cas de retard de règles et pour combattre les douleurs de règles

Avez-vous eu un rapport sexuel sans contraception ? Si vous remarquez un retard de vos règles, ayez le réflexe de faire aussitôt un test de grossesse. Sachez que la fiabilité des tests vendus en officine est de l’ordre de 99 %. Il suffit donc de vous rendre dans une pharmacie et d’en faire l’acquisition pour être fixé avec certitude. Vous pouvez vous en servir dès le jour où vos règles auraient normalement dû avoir lieu. Certains de ces tests sont même utilisables trois jours avant. Bien évidemment, prenez vos dispositions bien avant de noter éventuellement un retard de règles, si vous ne voulez pas tomber enceinte. Mais, comment ? Il faut adopter tout simplement une contraception d’urgence.

La durée moyenne du cycle menstruel est de 28 jours. Mais, pour avoir une idée précise de la date de vos prochaines règles, vous feriez mieux de relever chaque fois dans un calepin leur date de commencement. Gardez par ailleurs à l’esprit que le cycle féminin n’est pas régulier pour une jeune fille pendant quelques années. Elle doit donc disposer en permanence d’une protection en réserve dans son sac pour parer à toute éventualité et éviter de tacher ses vêtements.

Enfin, en raison des contractions de l’utérus, quelques femmes éprouvent des douleurs atroces dans le ventre ou des crampes dorsales durant leurs règles. Pour se soulager, elles peuvent prendre du paracétamol ou des antispasmodiques. L’aspirine est par contre proscrite, car elle fluidifie le sang. En cas de douleurs insupportables, il est important d’en parler à votre gynécologue.

Partagez notre article

Partager sur facebook
Sur Facebook
Partager sur twitter
Sur Twitter
Partager sur linkedin
Sur Linkdin
Partager sur pinterest
Sur Pinterest

Laissez un commentaire

© 2018 All rights reserved​