Actualités

Fashion week Stockholm : il a fallu choisir entre la mode et l’écologie

La mode se mets de plus en plus au vert. Non, je ne te parle pas de la couleur interdite sur les scènes de théâtre, mais bien de l’écologie et du respect de l’environnement. C’est notamment pour ça que la ville de Stockholm a été contrainte d’annuler la fashion week qui était trop polluante.

Le textile est très polluant

Le savais-tu ? Le textile est un secteur qui est parmi les plus polluants. On estime qu’il est à l’origine de l’émission d’1.7 millions de tonnes de CO2. Ca fait beaucoup pour une petite robe Zara, non ? Aussi, le domaine du textile aurait utilisé pas moins de 79 milliards de mètres cubes d’eau. Toutes ces données concernent l’année 2015, mais on se doute très fortement qu’elles n’ont pas vraiment diminué depuis.

Dans cette société dans laquelle tout doit toujours aller plus vite, il faut produire plus pour générer plus de consommation, les fabricants doivent également consommer plus ! C’est pour cette raison que la PDG du Conseil Suédois et son équipe ont décidé tout bonnement d’annuler la fashion week, qui devait avoir lieu du 27 au 29 août. C’est une première historique, puisqu’aucune fashion week dans le Monde n’a été annulée pour des causes environnementales jusque là. Un exemple à suivre ?

Une infrastructure importante

Il faut savoir qu’une fashion week représente beaucoup en terme d’infrastructure. Si c’est un très bon investissement pour l’économie, c’est un cauchemar pour l’écologie. Beaucoup d’électricité pour les défilés, beaucoup d’eau consommée également puisque beaucoup de participants. Et ne parlons pas des transports (avions, jets, voitures) qui apportent également beaucoup de pollution à eux tout seuls. On va également consommer beaucoup de nourriture, de boissons. Les participants et le public vont manger, boire, sortir, faire la fête. En d’autres termes, ils vont sur-consommer et il va falloir sur-produire.

La pollution est toujours très importante quand il s’agit d’événements de cette ampleur ! Notons l’effort de la ville de Los Angeles, qui a déjà organisé la première fashion week végane. Un bon point en faveur de nos amis les bêtes ! La question à se poser est la suivante : est-ce que ça vaut vraiment le coup ? Pourquoi ne pas organiser, justement, une fashion week tournée autour de la protection de l’environnement ? Si aucune précision n’a été apportée à ce sujet, je me dis qu’il y a peut-être un brevet à déposer …

Fashion week Stockholm : il a fallu choisir entre la mode et l’écologie
5 (100%) 1 vote
Afficher plus

Jennifer Larcher

J'adore la mode, la beauté et je vous réserve quelques surprises à travers mes articles. Vous aurez des conseils pertinents pour enfin dompter cet univers !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer