Diktats de la beauté : de nombreuses femmes sont affectées

Plusieurs femmes ne se sentent pas belles. Certaines peuvent le dire juste pour rire et ne pas trop mal s’en porter, tandis que pour d’autres le fait de ne pas atteindre certains standards de beauté devient une réelle préoccupation voire un véritable problème. La société exige sans doute beaucoup de la femme du point de vue de son apparence, de sa beauté, mais celle-ci semble également beaucoup y croire et subit ainsi de perpétuels diktats.

Combien de femmes se trouvent-elles belles ? 

Les femmes qui se trouvent vraiment belles ne sont pas très nombreuses, mais ce constat n’a rien d’étonnant. Ce que sont les standards de la beauté actuelle nous est pour une grande part inculqué par les médias : le cinéma, la télévision, les magazines et même les diffusions sur internet. La belle femme par excellence est donc tout d’abord celle qui n’est pas en surpoids, mais qui arbore une silhouette très fine. Viennent ensuite les considérations par rapport aux traits du visage, à la façon de se coiffer, de se maquiller, de s’habiller, etc.

Une étude menée avec l’aide de l’IFOP a révélé quant à elle que seulement 22 % des femmes interrogées en France pour les besoins de l’enquête ont affirmé se trouver jolies. Toutes les autres, à savoir les 78 %, ne se considérant pas comme telles. Il semblerait par ailleurs que le fait de ne pas être mince ait beaucoup pesé dans le choix de ces Françaises de ne pas se voir comme étant de belles femmes.

Une autre enquête réalisée par Dove il y a quelques années prouvait déjà que les Françaises étaient très critiques vis-à-vis de leur apparence, et que les pressions les plus lourdes étaient finalement celles qui provenaient d’elles-mêmes.

Pourquoi les femmes ont-elles autant besoin de se sentir belles ?

Se sentir belle, c’est aussi se sentir bien dans sa peau en quelque sorte. Si par ailleurs l’environnement est plus favorable aux personnes de belle apparence et de belle figure, le désir d’être complimenté, admiré peut devenir comme un besoin vital. Les standards de beauté acceptés par le plus grand nombre deviennent donc les références et ils dictent ainsi leur loi à une majeure partie des femmes.

Beaucoup de femmes souhaitent donc absolument devenir belles afin de plaire à la société et d’attirer davantage les regards sur elles, ceci bien avant de vouloir plaire à une personne en particulier. Cela peut-être une source de bien-être en soi pour certaines, tandis que pour d’autres il s’agit surtout de se sentir aimée et considérée. En effet, il n’est pas rare que le fait d’être trouvée belle et celui d’être aimée résonnent chez certaines femmes comme des synonymes.

Besoin de se sentir belle et besoin d’être aimée, les deux ensemble, sont une parfaite explication de la longévité des diktats de la beauté. Un compliment sur sa beauté peut donc facilement redonner confiance à une femme, la libérer d’un doute ou d’une cause d’anxiété.

Pour échapper aux diktats actuels et modernes de la beauté, il faut parfois que seul un ou quelques regards comptent : celui du conjoint ou ceux de la famille. Des regards qui verront la beauté chez une femme et la lui rappelleront autant que nécessaire, de façon inconditionnelle.

Partagez notre article

Partager sur facebook
Sur Facebook
Partager sur twitter
Sur Twitter
Partager sur linkedin
Sur Linkdin
Partager sur pinterest
Sur Pinterest

Laissez un commentaire

© 2018 All rights reserved​