Culotte menstruelle : comment trouver la bonne culotte selon sa physiologie ?

Les menstruations sont souvent des sujets tabous pour beaucoup de pays dans le monde. Même si cette période occupe une majeure partie de la vie de la femme. Depuis toujours, ce sont les protections hygiéniques qui dominent le marché, des produits révolutionnaires sont apparus ces derniers temps, dont la culotte menstruelle. Beaucoup se sont mises à adopter ce nouvel accessoire, tandis que certaines hésitent encore à cause de leurs paramètres biologiques. D’où le guide ci-après pour bien la choisir.

Notions et finalités

Une culotte menstruelle est une protection périodique à l’endroit de toutes les femmes, sans tenir compte de leurs âges. Elle combine le dessous et un autre matériel afin d’absorber le sang et ne pas le laisser couler comme les serviettes hygiéniques. Elle épouse le corps pour vous éviter toute sensation de gêne le long de la journée.

Elle a été inventée afin de répondre aux difficultés ressenties par la gent féminine au cours de la fameuse période du mois. Sa spécificité réside dans son caractère réutilisable et lavable à l’eau fraîche. Elle est également pratique et discrète, à l’inverse de ses pairs.

Bien connaître son flux

Avant toute chose, il est crucial de bien connaître son corps et ses saignements afin de se préparer. Tout d’abord, il est déterminant de savoir la durée des menstruations, cette période varie de 4 jours à 7 jours pour certaines, tandis que d’autres n’ont leurs règles que 3 jours maximum. Pendant ce laps de temps, veillez à noter l’abondance des règles, selon les protections que vous avez déjà utilisés. En effet, s’il vous en faut une quantité conséquente pendant la journée, optez pour les produits qui offrent une grande absorption. Cela vous permettra de choisir le modèle de culotte menstruelle qui convient : un boxer, un tanga ou un shorty et éviter les mauvaises surprises.

Il importe pareillement de se pencher sur le volume du flot la nuit pour écarter les réveils peu agréables au petit matin.

Privilégier la matière douce

Veillez à choisir une matière naturelle comme le coton, afin de laisser respirer la peau et prévenir les démangeaisons ou allergies à cause des tissus synthétiques. Si la culotte menstruelle n’est pas composée de cette fibre, sélectionner un produit qui est certifié par un label international, dont la plus courante est la culotte thinx. À noter que l’intimité est précieuse et un choix déplorable peut engendrer de graves conséquences sur la santé.

Par ailleurs, cette préférence entraîne des répercussions sur l’imbibition de l’écoulement ainsi que son drainage, par les particules. Ces derniers contribuent à se prémunir de toute sensation d’humidité ou de débordement.

Le confort avant tout

Cette question est personnelle car il appartient à chacune de la déterminer, compte tenu de ses goûts et les dessous qui la mettent à l’aise. Certaines peuvent apprécier les tailles hautes tandis que les tailles basses priment pour d’autres. Pour que la culotte menstruelle vous confère ce sentiment de bien-être, il faut qu’elle corresponde à vos mensurations. Certaines marques proposent une vaste gamme de dimension, allant du plus petit au plus large, il vous revient de connaître la carrure idéale pour ne pas se tromper dans la sélection.

Une culotte, une mode de vie

La protection doit être adaptée à votre rythme et les activités entreprises au quotidien. Les sportives préfèrent les formes qui leur permettent d’effectuer le maximum de mouvement et se dépenser pleinement. Les femmes actives jettent leur dévolu sur la culotte menstruelle invisible sous les robes moulantes et jupes serrées. Finalement, les mères de famille qui viennent d’accoucher ont droit à leur lot car plusieurs producteurs mettent à leur disposition des produits spéciaux et adaptés à leur situation.

Partagez notre article

Partager sur facebook
Sur Facebook
Partager sur twitter
Sur Twitter
Partager sur linkedin
Sur Linkdin
Partager sur pinterest
Sur Pinterest

Laissez un commentaire

© 2018 All rights reserved​